Mon parcours

Voici les éléments importants de mon parcours personnel et professionnel. N’hésitez pas à me contacter afin d’échanger à ce sujet.

contact@sebastienroche.fr

Commencer jeune

Je été exposé au milieu professionel dès le collège, il serait probablement impossible d’avoir ce type d’expérience de nos jours, mais je ne regrête en rien ce choix car il m’a conduit à aimer le travail bien fait et à persévérer. Je passais tous les jours devant un magasin de locations vidéo “Studio Vidéo”, dans la région de Bordeaux, et un jour j’ai franchis le pas en proposant mes services. J’ai eu la chance d’être acceuilli à bras ouverts. Alain fut mon premier chef, cela a duré plus de 7 ans, soirs et weekends. J’ai occupé plusieurs rôles allant de simple vendeur-conseiller, caméraman pour des marriages et évenements et ai aussi acquis une experience dans le montage vidéo.

Une école

J’ai très tôt (toujours?) voulu être ingénieur. J’aime la technologie, j’aime créer, j’aime gérer.

C’est tout naturellement que j’ai rapidement voulu intégrer une école de renommée internationale : l’ENSAM. J’aimais ce que j’entendais de cette école et son pragmatisme se rapprochait de mon tempérament.

L'apprentissage

Peu avant d’intégrer mon école d’ingénieur j’ai fait le choix de faire ma formation par la voix de l’apprentissage. Aujourd’hui l’apprentissage est très plébicité, mais à l’époque, surtout au niveau ingénieur, l’apprentissage était peu reconnu et les risques étaient importants. Cependant je comptais énormémément sur l’avantage du gain en maturité profesionnelle. Je comptais aussi sur l’expérience acquise à travailler pendant mes études jusque là. C’est un choix qui fût en réalité le moteur de ma carrière, et je recommande à tous ceux qui le peuvent de passer par l’apprentissage à un moment de leurs études.

Une première expérience

Une de mes fierté est d’avoir été recruté par Ford Aquitaine Industries dans la région de Bordeaux; non seulement pour mon apprentissage mais aussi pour 3 années supplémentaires après mon diplôme d’ingénieur. 

C’était à l’époque le plus gros employeur aquitain et j’avais travaillé dur pour y accéder. Ford, mes collègues m’ont appris énormément sur la production, la maintenance, les méthodes, les processus de fabrication, LEAN, etc… J’y ai acquis une certification de Black-Belt 6-sigma qui me sert encore aujourd’hui.

C’est avec regret que j’ai décidé de quitter le groupe pour accéder à une carrière internationale. J’ai tout de même gardé quelques contacts avec mes anciens collègues et c’est avec un immense pincement au coeur que j’ai vu le site fermer en 2020.

Un parcours international

J’ai ensuite, et ce jusquà aujourd’hui, intégré Schlumberger pour accéder à une carrière internationale.

Venant de Ford j’avais expérience professionnelle solide et cela m’a permis d’évoluer assez rapidement depuis le terrain (Canada, Mer du Nord, Russie) jusqu’au poste de responsable d’opérations (Russie). J’ai ensuite pris le poste de direction commerciale puis la direction subsaharienne des opérations de prospection pétrolière (Angola, Congo +18 pays). 

En 2017 j’ai intégré le siège pour prendre un poste de Responsable Produits et Operations Monde. Depuis, je suis en charge de la stratégie digitale de plusieurs lignes de produits, encore une fois à l’échelle mondiale.

Une famille unie

J’ai la chance d’avoir une femme qui m’a apporté beaucoup de soutien et accompagné dans toutes les expatriations dont celles les plus reculées. Les enfants ont aussi suivi. Cela m’a beaucoup aidé, surtout lors des moments les plus dificiles. Ces expériences nous ont aussi permis de faire des rencontres extraordinaires.

Un groupe d'amis

Durant toutes ces années, et aprés plus de 15 ans d’expatriation nous avons toujours gardé un groupe d’amis soudés et proches. Avoir des racines et un entourage stable est très important pour garder une tête saine et un cap solide. Nos racines sont toujours autours de Bordeaux, notre région d’origine.